Diffusion sur France 3 Ouest

23h25

2 réponses à Diffusion sur France 3 Ouest

  1. M. et M. B. Rennes. dit :

    Bonjour Emmanuel
    Un petit mot pour dire que les personnes qui ont vu le film sur France 3 Ouest,
    il y a une semaine, réagissent très favorablement : « très bon… magnifique… remarquable… »
    Ils sont très touchés par le contenu, la richesse des témoignages, très sobres
    et simples, mais tellement profonds… Le film sonne juste.
    Louis, le frère de Frère Michel, que nous avions prévenu, a pu le voir, l’a trouvé très beau et nous a dit avoir été surpris : il ne s’attendait pas à une telle qualité…
    Pour notre part, en le revoyant, nous avons encore mieux reçu la force
    du message, la cohérence, le lien très fort entre le vécu des gens de ce pays et les Frères. Le sujet est grave, mais les voix apaisantes, justes.
    Nous espérons qu’il invitera à un autre regard, à davantage de respect et de fraternité entre personnes d’origines et de religions différentes.

    Les nouvelles de là-bas sont inquiétantes.
    Nous sommes allés sur le site du journal algérien « Liberté ». On comprend mieux
    le climat qui s’installe. Cela confirme les témoignages que nous recevons par ici, depuis quelques jours.

    Encore un immense merci, à vous et à toute l’équipe, pour la réalisation de ce film.
    Il va faire son chemin.
    Avec toute notre amitié fraternelle. M. et M. B. Rennes.

  2. Larbi. Réalisateur. dit :

    Salut Emmanuel,
    J’ai vu ton film chez moi, en famille.
    Tu as fait un vrai film documentaire, c’est à dire un film ni facile ni simple.
    Pas facile, parce qu’il faut du courage pour tourner aujourd’hui en Algérie.
    Pour parler de l’Algérie et parler à l’Algérie.
    Le sujet aussi n’est pas simple, parce que le terrorisme en Algérie est une question complexe, elle prend ses racines dans l’histoire du pays.
    Les Algériens eux-mêmes ne savent pas quoi répondre au drame qui les a enveloppé.
    Ton film, je suis sûr, les aidera à trouver un peu de réconfort dans leur désarroi.
    Les Algériens ont besoin d’être évoqués, interrogés… Pas par eux-mêmes,
    mais par des gens comme toi et moi, car malgré tout, nous sommes porteurs
    d’un autre regard.
    Le regard de celui qui veut seulement, savoir et comprendre pourquoi, une société s’abîme dans la folie !

    L’assassinat des moines ce fut encore moins de lumière sur l’Algérie.
    Car ces moines, étaient plus que des religieux. Ils étaient un symbole, une ouverture sur l’autre, la rencontre, le lien avec ceux qui sont différents.
    Leur mort a ajouté de la nuit à la nuit.

    Moi, je te remercie, d’abord, en tant que citoyen français d’être allé là bas et d’avoir,
    grâce à ton film, créé une lueur d’espoir.
    Ensuite, en tant qu’Algérien d’origine, je te remercie au nom des miens, ceux qui ont souffert de la folie meurtrière, de nous avoir fait accéder au testament des frères.
    Cela nous éclaire un peu…

    Ton film n’est pas fait que pour nous Français, je suis sûr que les Algériens y trouveront des éléments qui les aideront à se pencher sur leur mémoire et leur imaginaire…
    Il serait indispensable que ton film soit projeté là bas, surtout devant des jeunes.
    Et que tu sois présent !

    J’ai noté la date de la prochaine diffusion, sur France 3, chaîne captée aussi en Algérie. Je vais envoyer de nombreux messages, pour que beaucoup le regardent.
    Amicalement, Larbi. Réalisateur.

Laisser un commentaire