Le DVD aux Editions Montparnasse

Ce 7 décembre 2010, le DVD « Le testament de Tibhirine »
est ré-édité par les Editions Montparnasse. La couverture a changé mais c’est le même film et les mêmes Bonus. Cette diffusion va permettre de toucher un public plus large ( celui des Fnac, par exemple ).

Une réponse à Le DVD aux Editions Montparnasse

  1. M et M, Rennes dit :

    Bonjour, Emmanuel,
    Voici donc une nouvelle étape de la vie de ton film. Nous espérons avec toi que tu vas pouvoir continuer à l’accompagner, à veiller avec toute la tendresse et la vigilance d’un père sur l’oeuvre que tu as réalisée avec tant de justesse et de respect.
    Il sera donc présenté différemment, mais le contenu sera bien le même, dis-tu, et c’est l’essentiel… J’aimais bien la fenêtre, encadrée de sombre, ouverte sur la lumière et la montagne, et aussi les visages radieux et les silhouettes dans le cloître…
    La nouvelle « maquette » utilise une photo de groupe plus classique et précise que c’est « le documentaire de référence du film « Des hommes et des dieux », signé Xavier Beauvois, si je comprends bien ? …
    Si oui, c’est une reconnaissance de la valeur de votre travail à Gilles et à toi, puisqu’en donnant corps au « testament » de Christian, vous avez si bien témoigné de la vie de cette communauté, d’une foi « à déplacer les montagnes », partageant en frères souffrances et espoirs avec leurs voisins, résistant ainsi à la violence ambiante.
    Il y a quelques jours, les étudiants de l’Aumônerie de Ker Lann (Université Catholique de Rennes) ont voulu axer leur soirée sur ton film, Emmanuel (ils avaient le DVD), et nous ont demandé de venir partager avec eux un temps de rencontre autour des Frères de Tibhirine. Ils étaient une quinzaine, très impressionnés par tout ce qu’il leur a fait découvrir. Quelques-uns avaient déjà vu le film de Xavier Beauvois, les autres ont eu envie d’aller le voir après. C’est vrai que les deux approches se complètent vraiment.
    Et pour ceux qui ne connaissent pas bien ce qui s’est passé à cette période-là en Algérie (c’est le cas de ces jeunes gens), le « Testament de Tibhirine » donne des clés pour mieux comprendre certains passages du film de Xavier Beauvois.
    A bientôt la joie de te revoir.

Laisser un commentaire